Prédication: Régina Muller

Pasteure de l'Eglise Réforme de France à Uzès (Gard)

Je répandrai mon Esprit sur toute chair.

Vos fils et vos filles prophétiseront,

vos vieillards auront des songes...

Il faudrait être difficile et bien méfiant pour dédaigner cette promesse exaltante!

Qui ne désire pas l'accomplissement de cette prophétie?

Cette assemblée du Désert, peuple de prophètes, envoyés par Dieu pour leur temps, ce serait une belle image du protestantisme:

OUI, on aimerait que nos fils et nos filles soient prophètes, qu'ils aient cette clairvoyance qui donne à voir ce que d'autres n'ont pas encore remarqué, qu'ils aient de l'avance sur leur temps, qu'ils appartiennent à une élite d'inspirés.

Et nos vieillards, là, sous les châtaigniers, on les verrait bien songer avec philosophie aux leçons que la vie leur a données pour transmettre leur sagesse à nos enfants...

Vouloir être prophète, c'est une noble ambition, et en ce sens, un service qu'on offrirait à l'humanité. C'est une noble ambition parce que le mot prophète s'est détaché du contexte biblique pour rejoindre le vocabulaire courant. Et peut-être s'est-il aussi émancipé de sa source: l'Esprit de Dieu, la présence concrète de Dieu dans la destinée des hommes.

Là, on arrête de rêver, des réserves se lèvent dans nos esprits.

Des prophètes religieux... qui ont des expériences immédiates avec Dieu? non merci! C'est du ressort de la psychiatrie, ou pour être plus modéré, ce n'est pas dans le goût du protestantisme, ces expériences mystiques de fusion avec le divin.

Et si l'apôtre Paul nous dit: ayez pour ambition les phénomènes spirituels, surtout la prophétie. (1 Cor. 14:1) , on répond:

- Pour ce qui est de l'Esprit Saint, on a ce qu'il faut, puisqu'on confesse que Jésus-Christ est Seigneur ; Le Christ habite en nous, il nous donne sa Parole et elle nous fait vivre parce qu'elle est actualisée et illuminée par son Esprit .

- Quant au charisme de prophétie, c'était valable pour le contexte de l'Eglise primitive: les perspectives de persécution toute proche, le retour imminent du Christ en gloire...

- Mais penser avec ces catégories mentales de fin des temps, alors que l'histoire a pris le temps de nous en donner un démenti... c'est être en décalage avec son époque, c'est être illuminé ou fondamentaliste.

Alors c'est NON! Plus besoin de prophètes!

Nous n'avons pas besoin de ces prophètes là, pour résister aux nouvelles tentations, pour protester contre les abus de pouvoir, pour dénoncer l'injustice... nous avons la Parole de Dieu!

Vous avez raison. Tous les prophètes, à une exception près, ont refusé, ont résisté à l'appel qui les poussait à porter la Parole. C'est même là, la caractéristique des prophètes: il n'ont pas eu l'ambition de l'être, n'en ont tiré aucune fierté et se sont même cabrés. L'exemple type, c'est Jonas qui prend l'ordre de mission à contre-pied avant d'être rattrapé par le désir de dire haut et fort, les protestations et la miséricorde de Dieu.

Oui, cette expérience ne relève pas de l'ambition humaine. et je dirais même, que l'expérience prophétique reste avant tout l'expérience de Dieu: l'homme devient l'expérience de Dieu .

Tous les hommes peuvent devenir l'expérience de Dieu, quels qu'ils soient, du plus jeune au plus vieux, du plus respecté au plus méprisé.

La prophétie de Joël répond au vœu exprimé par Moïse " si seulement tout le peuple du Seigneur devenait un peuple de prophètes sur qui le Seigneur aurait mis son esprit! " (Nb.11, 29)

Mais elle va encore au-delà de son souhait, puisqu'elle l'élargit à l'humanité entière, " Même sur les serviteurs et les servantes, je répandrai mon Esprit! "

C'est à la Pentecôte, quand l'Esprit a été donné en abondance aux disciples, qu'on a compris que ce n'était ni un vœu pieux, ni une promesse en l'air. Ici se réalise la prophétie de Joël!

Ici en Cévennes et dans les régions avoisinantes, des hommes et des femmes ont montré qu'avec Jésus-Christ, l'homme devient pleinement l'aventure propre de Dieu.

Ils ont cru fermement que la Parole de Dieu pouvait faire une intrusion dans l'histoire, et que c'était elle qui faisait l'actualité en leur recréant un avenir.

Oui, c'est l'ambition de Dieu de faire sans cesse l'expérience de l'homme de le rencontrer, de lui révéler ses projets, projets que notre imagination et notre raison ne peuvent saisir naturellement.

Car Dieu se cherche continuellement des partenaires pour qu'ils soient habités par sa plénitude, il se cherche des collaborateurs, des confidents pour partager ses dons.

Il cherche des hommes et des femmes qui partagent l'aventure tragique de son amour, car " son désir de donner est toujours plus grand que notre désir de recevoir " dit St Augustin.

Dans la première alliance comme dans la seconde, les prophètes, ces personnes qui communient étroitement à l'action de Dieu dans le monde, ne présentent aucune disposition naturelle. Ce sont souvent, comme les prophètes Amos, Jérémie, Samuel et bien d'autres, comme ces enfants, ces bergères, ces cardeurs, ces paysans cévenols du XVIII° siècle, des êtres saisis par la Présence agissante de Dieu, mais sans que Dieu ait pris la peine de les préparer.

Et en faisant cette expérience de l'homme, Dieu, nous signale à la fois la souveraineté de ses initiatives et la gratuité de son amour. Car cette visite inopinée de l'Esprit est d'abord une révélation de l'amour sans bornes de Dieu, et dans l'instant, l'homme connaît l'épanouissement d'une expérience d'amour. Un amour tellement fort que les visions qui l'expriment sont marquées par la violence, un amour tellement inouï, que son passage dans le cœur de l'homme laisse des traces indélébiles, comme une blessure qui fait craquer les limites de ses étroitesses, de son langage, de ses aptitudes... une blessure qui élargit son être aux dimensions de Dieu.

C'est une folie que l'infiniment grand puisse faire ses quartiers dans notre étroite finitude.

Quel pied de nez pour notre mentalité naturelle! les intuitions essentielles du sens de la vie sont obtenues non par la voie lente d'une évolution, d'une sagesse besogneuse, mais par un don direct et soudain de Dieu.

Quel pied de nez pour notre culte de la compétence et de la performance! Dieu peut nous faire participer à sa vie et nous donner cette seule compétence qui est d'entrer dans son intimité.

Cette expérience là décide de toute notre histoire.

Elle fait basculer la vie ordinaire de ces prophètes dans un destin extraordinaire. Ils sont envoyés aux hommes pour leur dire: Dieu n'a d'importance que s'il est de suprême importance. Et c'est là leur seule compétence, c'est tout ce qu'ils savent avec certitude, c'est ce qui les arme pour aller contre l'ordre établi, contre la dictature des évidences reçues.

Toute leur mission est ordonnée à cette conviction passionnée. Alors ils ont la force de ne plus transiger, de ne faire aucune concession qui affadirait l'amour de Dieu. Ils ne font rien pour aménager les exigences de Dieu rien pour accommoder sa volonté à l'esprit du temps.

(

Quand Dieu intervient de façon aussi directe dans l'histoire, c'est qu'il y a un état d'urgence, un état de ruine encore invisible pour la vigilance commune et même pour la pensée religieuse.

Ces porte-parole sont envoyés pour mettre un point d'exclamation à la Parole de Dieu, à cette Parole qu'on a pourtant tous à disposition.

Car les premiers avertis par les protestations prophétiques, sont souvent ceux qui se réclament de Dieu, ceux qui portent témoignage de cette justice qui n'est pas celle des forts, mais celle d'un Père attentif aux plus petits.

Par leur bouche, on peut entendre, (et malheureusement, à posteriori parce que notre sens de la mesure, notre bon sens nous portent à les dédaigner, à les persécuter même), par leur bouche, on entend Dieu dire: " Ca suffit, ça ne peut plus continuer ainsi, vous ne voyez pas que vous travaillez à votre propre effondrement!

- quand vous cherchez des garanties auprès des hommes, des confirmations auprès de l'opinion publique, des certificats de bonne conduite auprès d'autres instances que celle de ma volonté,

- quand vous enfermez mes projets pour vous et pour l'humanité dans la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de votre seul raisonnement,

- quand vous étouffez la créativité de mon esprit par vos convenances spirituelles, en cherchant des signes, des attestations spectaculaires qui prouveraient ma présence,

- quand vous cherchez à copier par tradition, aussi récente soit-elle, des expériences que d'autres ont faites,

- quand vous ne faites même plus droit à mon espérance en vous résignant, en écoutant les prévisions de vos calculs mentaux,

- quand vous anesthésiez votre compassion pour le prochain tout proche, quand vous pactisez sans vous en rendre compte avec toutes les formes subtiles de l'injustice en voulant maintenir vos projets égoïstes...

je ne peux pas rester passif! Ma sainteté, ma justice, mon amour sont offensés. Provoqués même!

(

Les prophètes ne seraient-ils que des messagers du NON de Dieu, ne seraient-ils que des prophètes de malheur?

Non! précisément parce que les injustices, les entreprises des hommes qui se croient maître de leur destin en étant maître de leur prochain, provoquent la sainteté, de la justice et de l'amour de Dieu ... à se manifester.

C'est vrai que presque tous les prophètes commencent par un message de ruine et d'avertissement mais c'est pour parvenir à parler d'une aurore et proclamer haut et fort, un message d'espoir.

Presque tous les prophètes ont un message éminemment social et pourtant, ce ne sont pas des révolutionnaires poussés par un messianisme politique ou par une tocade éthique. Ce n'est pas leur propre aspiration à la justice qui lèvent les prophètes: ils ne sont que des réponses à cet appel pressant de la miséricorde de Dieu.

L'ordre de Dieu, son projet de salut pour l'humanité, ne tolère pas qu'on trompe un seul de ces petits par des sécurités illusoires, pas des faux-semblants spirituels ou par des logiques gouvernées par l'intérêt de quelques uns.

Le contenu de la Parole prophétique peut aller jusqu'à heurter les instincts naturels de la morale .

On le voit avec le prophète Jérémie: la fuite, la passivité face au Colosse babylonien qui envahit le pays est la seule proposition de vie que Dieu fait à son peuple.

Et pour l'époque, c'était ériger la trahison en vertu.

Ce qui est demandé en priorité au prophète, n'est pas d'améliorer la moralité dans le monde. Ce serait là une contrefaçon de la parole prophétique.

Ezéchiel (22:28) dénonçait les faux prophètes qui enduisent de crépi les puissants pour leur donner bonne conscience. Et on peut le voir de nos jours: le souci éthique les grandes entreprises n'est qu'un argument de vente.

Voyez, ce milliardaire américain, philanthrope qui se veut prophète des mouvements anti-mondialisation tout en continuant à faire fortune par une spéculation agressive!

Amos, Jérémie, Esaïe ne considèrent pas le choix éthique et politique comme le tout du message divin.

Lorsque les solutions des réformes politiques sont épuisées, lorsque les mouvements de protestation contre l'ordre du profit et de l'efficacité sont en voie d'être récupérés, lorsque les valses éthiques, aussi généreuses et réparatrices soient-elles, ne parviennent plus à changer les comportements, on peut encore attendre une parole percutante.

Tout n'a pas été dit, car au-delà, se trouve la miséricorde de Dieu. Alors il reste encore une marge, où l'option ne peut plus se faire qu'en rapport immédiat avec le pardon de Dieu.

Non, crient les prophètes, non le destin n'est pas une fatalité qu'on subit, c'est un choix.

L'option prophétique nous propose une autre voie, un au-delà à la résignation et aux habitudes où l'irrémédiable peut encore bifurquer.

Pour l'homme non prophétique, le temps est le noir destructeur, l'histoire est absurde avec sa morne répétition de haines, de carnages et de rêves mort-nés.

Mais par la bouche des prophètes, les hommes peuvent revenir sur leurs agissements devant Dieu et laisser sa Parole insérer un nouveau moment créateur dans le cours de l'histoire.

Il faut bien qu'il ait une voix qui puisse dire NON à l'homme, une voix qui exige, qui oblige par amour, une voix tranchante, sans hésitation ni timidité, équivalente en puissance spirituelle, au pouvoir destructeur de l'être humain.

Il faut entendre un NON de Dieu pour s'engager dans le OUI de Dieu, le Oui à une vie conduite par la créativité et la liberté de son Esprit.

Oui, tous peuvent être concernés, des femmes et des hommes qui sont saisis par l'amour du Christ, empoignés par la douceur de son Esprit qui les aimante à sa personne. Des hommes et des femmes qui ne voient plus le monde et les choses qu'avec le regard plein de compassion de Christ, lui qui n'est pas venu pour juger le monde, mais pour le sauver.

(

Car attention! la Parole de Dieu, le rayonnement de sa présence dans l'histoire n'a pas besoin de ceux qui contredisent systématiquement les opinions dominantes, de ceux qui dénoncent la pauvreté de notre culture et des valeurs ambiantes avec hauteur, ou de ceux qui, entre amis, autour d'un bon repas, font des commentaires offusqués sur la perversité des puissants et la pauvreté dans le monde.

Il a besoin de toi, comme d'un confident, d'un collaborateur avec qui il partage tous ses dons, toutes ses bénédictions, tous ses rêves, parce que, comme le faisait remarquer Ch. Wagner, " l'homme est l'espérance de Dieu ".

Tous les domaines où l'esprit de l'homme s'actualise, que ce soit l'éthique, la culture ou la foi, peuvent être investis par un message prophétique, c'est à dire par la folle ambition de Dieu de faire l'expérience de notre finitude pour l'élargir à la largeur, à la longueur, à la hauteur et à la profondeur de son amour.

Il a besoin de prophètes qui rappellent que notre vie ne se limite pas à ce que nous en comprenons, à ce que nous imaginons, mais qu'en accueillant l'Esprit de Dieu, elle n'est plus assujettie à des normes, à des conditionnements sociaux, à nos seuls désirs, à nos seuls instincts de survie, à nos seuls pulsions, à nos seules habitudes et à nos hésitations morales.

Dieu se cherche des prophètes et pas seulement pour l'urgence des temps de crise, ou pour conforter les millénaristes dans leur panique, il se cherche des hommes et des femmes qui disent avec Esaïe, " je ne suis pas meilleur que les autres ".

Dieu se cherche des témoins passionnés pour actualiser sa Parole parce que si le prophète reçoit de visions, ce n'est pas pour rejoindre les téléspectateurs du JT, qui n'a que son opinion et ses émotions passagères, mais pour être provoqué à changer le prévisible par les paroles de l'Évangile qui se lèvent dans sa conscience comme des mots d'ordre.

(

Tu peux être de ceux-là parce qu'en chaque homme, il a laissé cette aptitude à être prophète.

Ne crois-tu pas que le Christ habite pleinement en toi par son Esprit prophétique. Ne crois-tu pas qu'il te maintient ouvert à cette Présence spirituelle qui te fait obéir non pas soumission craintive mais par participation à son amour?

Laisse-toi façonner par l'Esprit qui n'attends que ton oui pour élargir ton esprit à ses vues, à ses visions d'espérance.

Laisse-le s'infiltrer là où tes projets sont remis en cause, là où tes attentes sont déçues, là où tes efforts s'essoufflent, laisse-le orienter le dynamisme de tes ambitions naturelles vers un horizon plus large, vers l'ambition de Dieu qui veut que chaque homme soit prophète.

Souviens-toi qu'avec les Pentecôtes successives, les disciples incapables de témoigner de la résurrection de l'espérance avec leur seule mémoire des paroles du Christ présent à leurs côtés, ont été visité par la puissance de l'Esprit du Christ.

C'est lui qui leur a permis de surmonter leurs doutes, les a lancés dans le témoignage audacieux et dans la disponibilité concrète au prochain.

C'est lui qui a élargi l'horizon de leur foi. C'est lui qui les a ouvert aux dimensions incommensurables du plan de salut de Dieu, Dieu Père qui veut prendre dans l'élan de sa vie tous les individus, tous les groupes, toutes les réalités.

Dieu a besoin de toi, comme d'un Christ pour les autres, comme d'un révolutionnaire qui s'ignore, comme d'un rebelle malgré lui, parce que poussé par son Esprit .

Tu ne peux pas t'imaginer quel est l'avenir qu'il veut dessiner avec toi, tu n'as pas idée de ce qu'il peux te faire dire et faire .

Tu ne seras pas qu'un visionnaire qui verra la portée spirituelle des événements qui t'entourent, tu ne risqueras pas d'être un songe-creux qui s'entortille autour de son nombril spirituel, parce qu'il t'envoie d'abord à tes frères dans la foi.

Il t'envoie à l'Église, à ta communauté qui devra discerner la pertinence de tes intuitions, parce que tu as encore le droit de te tromper, toutes tes ambiguïtés ne seront pas pour autant balayées.

Il t'envoie à tous, à tes proches, à tes collègues, à tes amis.

(

Notre société a besoin de prophètes, et elle s'en cherche au point de suivre n'importe quel faux prophète.

Des faux-prophètes qui spéculent sur le vide spirituel et les aspirations qu'il suscite. Des faux-prophètes qui profitent de l'effondrement de toutes les institutions qui sont là pour produire du sens: que ce soit les Églises, les idéologies ou les partis politiques. Des faux-prophètes qui cherchent à être servis plutôt qu'à servir, des faux-prophètes qui flattent le narcissisme de l'homme. Des faux-prophètes qui promettent des avenirs irréalistes et des échappées belles dans une vie désincarnée.

Écoute la voix de fin silence qui prophétise en toi, fais silence, pour laisser parler le Saint Esprit.

A tes contemporains qui ont dans une main l'évangile de l'épanouissement de soi, et dans l'autre les tables de la performance, à tes contemporains qui dépendent de plus en plus d'enjoliveurs d'humeur pour rester dignes dans ce monde marchand, à tes contemporains qui désespèrent de n'être plus livrés qu'à leur subjectivité, sans orientations, sans horizon, il te fera dire: les exigences de Dieu, ne sont que des harcèlements d'amour.

Et à nous, à l'Église qui n'est pas meilleure que n'importe quelle institution, tu auras peut-être l'occasion de rappeler par ta liberté prophétique, celle du Christ vivant, qui réactualise la Parole de Dieu, tu auras l'occasion de nous rappeler que nous risquons d'éteindre son Esprit en faisant taire parmi nous les voix prophétiques.

Tu auras sans doute l'occasion de nous avertir que nos anticipations du Royaume sont un peu rapides. Parce que si, pour l'apôtre Paul, l'accomplissement des espérances de Dieu fera disparaître tout ce qui est limité, si l'amour seul survivra à la fin de la sagesse et des prophéties, il faut d'abord, que les paroles et les gestes prophétiques puissent hâter cet accomplissement.

Amen.

MUSÉE DU DÉSERT,
Le Mas Soubeyran, 30140 MIALET,
Tél: 04 66 85 02 72 - fax 04 66 85 00 02
Internet: museedudesert.com
e-mail: musee@museedudesert.com