Cher collègue constituant, voici le message demandé.
Seule la troisième partie présente un intérêt pour les autres.
Cordialement.
Laurence Martin


De : "Pro Familia"  
À: constituante@chancellerie.vd.ch 
Objet : Message de "vie associative" 
Date : Jeu, 13 jan 2000 10:08


Madame la secrétaire générale, Chère Francine,

Je tiens d'abord à t'adresser tous nos voeux, à toi et à l'équipe du secrétariat, pour une bonne année, tant sur le plan personnel que sur le plan "Constituante".

Au nom de "vie associative", j'ai trois demandes à présenter:

La première est un rappel. Le secrétariat pourrait-il me fournir la liste des Constituants absents de la dernière séance plénière (l'idéal serait sur étiquettes), car nous aimerions leur faire parvenir notre dossier de propositions. D'avance, merci.

La deuxième est une réponse à votre lettre du 12 janvier: oui, nous avons besoin d'une salle avant la prochaine plénière du 4 février. Nous serons dix et commencerons à 8h.

La troisième concerne votre proposition de stratégie de communication. Nous l'avons lue avec intérêt et globalement, elle nous convient. Quelques remarques de détail cependant:

- p.2. Concernant les publics. Dans la colonne éducation, il semblerait logique d'ajouter explicitement dans un cadre "Association des parents d'élèves". En effet,"l'école des parents" s'occupe certes d'éducation, mais elle n'a que peu à faire avec l'école, alors que l'APE, représentative dans le domaine scolaire, est en contact étroit avec le Département Formation et Jeunesse. Peut-être serait-il judicieux également de mentionner les "Commissions scolaires", et autres... sous la même colonne. Sous Eglises/associatif, la mention "autres associations faîtières" ou mieux "autres groupements d'associations" serait plus claire. La colonne média pourrait aussi décliner les journaux associatifs.

- p.7. Informer les élus communaux et fédéraux. Dans la colonne élus, on pourrait indiquer l'Union des Communes vaudoises, par son journal "Trait d'Union" qui est bien lu des autorités locales.

Pour conclure, il manque peut-être encore un lien explicite avec la chambre cantonale consultative des immigrés (CCCI) et la chambre consultative des jeunes en formation des jeunes de 16 à 18 ans que le DFJ doit instaurer. En effet, le rapport du CE au GC sur le postulat Monique Weber-Jobé: "Jeunes et étrangers – pour une participation à la Constituante", devrait permettre que des liens s'instaurent avec les personnes qui ne sont pas citoyen(ne)s au sens traditionnel et électoral du terme.

Ces quelques commentaires cherchent à être complémentaires et constructifs. En vous les adressant, nous vous prions d'accepter aussi nos meilleurs messages.

Laurence Martin, pour "vie associative"