Page 5

 

 

 

C'EST LE MOMENT DE LE DIRE ...

Le moment de formuler en direct tout ce que vous pensez du projet de Constitution est arrivé. Il précède de quelques mois celui où vous n'aurez plus à répondre qu'à une seule question. La majorité, que nous espérons positive, scellera au printemps prochain le sort de la Charte fondamentale des Vaudoises et Vaudois. C'est dire si cette phase de consultation largement ouverte est importante!

Mais reprenons rapidement l'histoire de cette révision à son début. Souvenez-vous, en 1996 le Canton traversait une crise politique et gouvernementale grave pour certains, plus légère pour d'autres, difficile de l'avis de quasiment tout le monde. L'idée d'une révision complète de la Constitution s'est alors fait jour alors comme l'une des solutions pour en sortir de manière constructive. Les Vaudoises et Vaudois ont choisi de procéder à une révision populaire et non pas d'experts. L'élection d'une Assemblée de 180 personnes choisies parmi un millier de candidates et de candidats a clairement concrétisé cette volonté d'une démarche ouverte, participative qui associait largement tous les acteurs de ce Canton.

Élus en février 1999, les constituants ont oeuvré dans cette ligne. Plutôt que de s'inspirer de projets existants, ils ont démarré avec une page blanche. Ils y ont d'abord inscrit des idées issues d'une journée de réflexion, organisée sous forme de remue-méninges, une manière de travailler inédite pour un parlement. Puis ils se sont réparti la matière. Six commissions de 30 membres chacune ont travaillé de septembre 1999 à juin 2000. Elles ont auditionné des experts, entendu des représentants d'associations et de groupes d'intérêts, étudié les propositions d'autres cantons. Sur ces bases, elles ont imaginé des solutions, parfois tout à fait novatrices, négocié, discuté et rédigé enfin des propositions d'articles.

La deuxième phase a débuté en septembre 2000. Il aura fallu 130 heures de débat en plénière pour arriver à faire le tour des quelque 230 articles proposés par les commissions thématiques. Les débats ont été souvent intenses et passionnés. Ce n'est pas tous les jours que nous avons la chance de pouvoir discuter des questions de fond et y apporter des réponses en tentant de dépasser la limite de notre propre existence et de celle de nos enfants, mais d'envisager l'horizon à trois, quatre, voir cinq générations.

La troisième phase débute aujourd'hui avec la mise en consultation du résultat de ces dix mois de travail. Ce texte a les défauts de ses qualités: élaboré de toutes pièces à 180 «rédacteurs», il comprend des lourdeurs, des incohérences, bref de nombreux défauts. Il aura fallu une forte implication de la commission de rédaction ces dernières semaines pour le rendre plus accessible. La consultation précède une deuxième et une troisième lectures qui se termineront en mars 2002. Ainsi le calendrier sera tenu: en trois ans notre travail aura été accompli.

Avant d'aborder le texte, vous voudrez bien nous accorder encore une petite minute, le temps d'une recommandation: plongez-y dans le même esprit d'ouverture que celui qui a animé notre démarche, libre de (presque) tout a priori. La chance de pouvoir repenser ce Canton ne reviendra pas de sitôt. Saisissons-la.

Au nom de l'Assemblée constituante,
les coprésidents
Yvette Jaggi Jean-François Leuba René Perdrix


Secrétariat: place du Château 6, CH-1014 Lausanne, tél. 021 316 4155, fax 021 316 4150, constituante@chancellerie.vd.ch , www.vd.ch

Consultez le site de l'APPEL pour une constitution qui ait du souffle: http://appel-vaud.ch
Mise en page par Dominique Renaud
Révision: 30.11.2002