Mon voisin, pas si étrange.....

Marie-Hélène Martin

Dans la Broye

En septembre prochain, les Vaudois diront s'ils veulent donner existence à la nouvelle Constitution. Quant à moi, c'est un oui décidé que je déposerai dans l'urne parce que cette Constitution prend en compte toutes les couches de la société, qu'elle est équilibrée et garde un visage humain face aux bulldozers de la mondialisation.

Parmi d'autres innovations, la nouvelle Constitution donne le droit de vote et d'éligibilité, au niveau communal, aux étrangers qui résident légalement en Suisse depuis 10 ans et dans le canton depuis trois ans.

Nous côtoyons tous les jours, dans notre travail, nos loisirs, des personnes intégrées dans nos sociétés locales qui participent activement à la vie de nos communes. Ces personnes ont des enfants, paient des impôts, soignent nos aînés dans les EMS..., mais ne votent ni sur l'école ni sur aucun objet qui les touche de près.

Leur donner le droit de vote dans le lieu où elles vivent durablement, n'est-ce pas une simple justice et plus encore, n'est-ce pas dans l'intérêt de notre société?
Les habitants de nos communes, étrangers ou pas, qui utiliseront ce droit, feront preuve de civisme et d'un sens des responsabilités qui ne peuvent que nous rassurer et nous réjouir.

Alors oui résolument.

Marie-Hélène Martin, Constituante du district de Payerne